mardi 10 avril 2012

Osso Buco


C'est un grand classique de la cuisine italienne que je vous propose aujourd'hui: L'Osso Buco... Et cela tombe bien, avec les températures qui se sont cassé la figure (et oui, dans le sud aussi), les plats mijotés sont de nouveau d'actualité.
Cet osso Buco est un des plats que je cuisine depuis le plus longtemps. Il a toujours fait partie des grands classiques de ma cuisine. Mes hommes adorent cette viande fondante et parfumée, et surtout la moelle qu'ils tartinent sur un morceau de pain.

L'osso Buco est une recette milanaise à l'origine, son nom signifie "os troué" car ce plat se prépare avec du jarret de veau. La viande est longuement mijotée avec un mélange de légumes, de vin blanc et de tomate. Pour corser encore plus le goût et obtenir une sauce plus onctueuse, j'ai rajouté dans mon bouillon une marmite "Fond de Veau" de chez Knorr.
Mais le secret de cette recette, c'est aussi la gremolata: un mélange de zestes de citron (certains mettent aussi de l'orange), d'ail, de persil et d'anchois, qui apporte un parfum unique à la viande et un coup de fouet à vos papilles. Il est important de ne la rajouter qu'à la fin pour conserver toute sa fraicheur.
Vous servirez cet Osso Buco avec un risotto, de la polenta ou des pâtes ("al dente" bien sûr!). J'ai présenté cette recette dans le cadre de mon partenariat avec Cuisine AZ et Knorr, au même titre que mon "Risotto Rosso aux poires et San Daniele" et mon "Pistou d'hiver au petit épeautre".


J'avais envie aujourd'hui de vous faire oublier la grisaille et de vous emmener à Rome pour découvrir de superbes fontaines (il y en a plus de 1000). Certaines sont très connues, immenses, très travaillées... ce sont de véritables chefs d’œuvre. D'autres sont plus simples, plus petites mais non moins originales. Je ne vais pas vous donner leurs nom pour le moment mais vous proposer un petit jeu: Les reconnaissez-vous? J'attends vos réponses dans les commentaires...


Osso Buco

Pour 4 personnes:
4 belles tranches de jarret de veau
2 c. à soupe de farine
3 c. à soupe d'huile d'olive
1 oignon jaune ciselé
1 belle carotte coupée en dés
1 branche de céleri coupée en dés
1 verre de vin blanc sec
1 marmite "fond de veau" Knorr
20 cl de coulis de tomates
10 cl d'eau chaude
Sel, poivre
Gremolata:
3 filets d'anchois à l'huile
1 gousse d'ail
Les feuilles d'1/2 botte de persil plat
1 citron non traité

Faites chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une grande cocotte. Farinez les tranches de jarret de veau et faites dorer la viande quelques minutes de chaque côté. réservez sur une assiette.
A la place, faites revenir l'oignon, la carotte et la céleri quelques minutes avec une cuillerée d'huile d'olive. Ajoutez le vin blanc, le fond de veau, l'eau chaude et le coulis de tomates, salez très peu, poivrez, amenez à ébullition puis remettez la viande. Faites cuire sur feu doux à couvert (ou au four) pendant 1 heure et 15 minutes.
Pendant ce temps, préparez la gremolata. Hachez très finement les anchois, l'ail et le persil. Râpez le zeste de citron et ajoutez-le aux autres ingrédients.
Rajoutez la gremolata dans la cocotte et cuisez 15 minutes supplémentaires. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.
Servez avec des pâtes, de la polenta ou un risotto.
Vous pouvez utiliser des anchois au sel. Dans ce cas, rincez-les soigneusement sous le robinet avant de les rajouter à la gremolata.

Imprimez la recette

30 commentaires:

  1. J'adore ces fontaines! Merci pour ces belles photos.

    Ton osso buco me donne bien faim! J'en mangerais volontiers ce soir, si je pouvais...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Merci Rosa:cela fait bien longtemps que je n'ai pas cuisiné cet osso buco, mais avec le temps qu'il fait, j'en ai bien envie moi aussi!

    RépondreSupprimer
  3. La fontaine de Trévi. Je suis toujours autant en admiration devantc cette fontaine que lorsque je l'ai vue pour la première fois quand j'avais dix ans je crois

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Fanfan: la fontaine de Trévi est en effet une des plus connues de Rome...

    RépondreSupprimer
  5. un plat dont je raffole, surtout avec la gremolata !

    RépondreSupprimer
  6. Clémence: merci, moi aussi je suis une grande fan...

    RépondreSupprimer
  7. Rome et l'osso buco, jadore!!! Encore un billet qui me plaît bien !
    Si tu vas jeter un oeil sur mon dernier billet tu verras que je me suis servie de ta recette du "gigot de 7 heures" que je pense avoir fort bien réussi avec son ras el hanout comme épice original, pour une première!!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup Martine, à très bientôt...

    RépondreSupprimer
  9. Hummmm l'osso buco un de mes plats préférés... Avec vos magnifiques photos on en a l'eau à la bouche et on sent déjà les bonnes odeurs de ce petit plat qui mijote dans la cuisine :-)

    RépondreSupprimer
  10. De magnifiques images qui me rappellent que de souvenirs
    Je te souhaite une bonne journée
    Valérie.

    RépondreSupprimer
  11. Sandrine: merci, c'est vrai que les parfum emplissent la cuisine... on n'a qu'une envie c'est de passer à table...
    Valérie: merci, bonne fin de journée...

    RépondreSupprimer
  12. Hmmmm j'adore l'osso buco et tes photos me rappellent plein de bons souvenirs romains........

    RépondreSupprimer
  13. Un enchantement: quelle bonne idée de nous faire découvrir les fontaines romaines... je ne les connais pas toutes, j'avais reconnu celles de la piazza Navona! Ton osso buco est très tentant, je n'en ai jamais fait!
    Bises
    Marina

    RépondreSupprimer
  14. Bravo Marina: il y a effectivement des photos de la piazza Navona...

    RépondreSupprimer
  15. J'adore ce plat, comme tout ce qui touche à l'Italie. Je n'ai cependant jamais testé le mélange anchois et agrumes

    Très bonne soirée,

    Floriane

    RépondreSupprimer
  16. Floriane: merci, les agrumes apportent beaucoup de fraicheur et de parfum à la sauce, les anchois qui fondent entièrement à la cuisson n'apportent qu'une touche salée (on ne peut vraiment pas savoir qu'il y en a)...

    RépondreSupprimer
  17. tu me donnes envie !! je vais faire ça ce week end ! les anchois vraiment ça passe dans ce plat même quand on est d'habitude pas fan ???

    RépondreSupprimer
  18. Lucie: oui je t'assure, ils fondent complètement, tu ne les sentiras pas. Ils ont pour seul rôle de saler la préparation... ne les mets pas si tu as peur, il faudra dans ce cas saler un peu plus...

    RépondreSupprimer
  19. Grand Concours de cuisine italienne du magazine Avantages !

    A vos fourneaux ! Vous avez jusqu’au 2 mai pour concocter des petits plats aux airs de dolce vita et remporter l’un des nombreux cadeaux sélectionnés par Avantages. A gagner : 5 lots de 3 produits Lagostina (le Set La Pasta, La Risottiera et le Set Tagliata), 8 Woks Accademia Lagostina et encore d’autres lots à découvrir.
    Envoyez vos recettes (avec photo) sur www-magazine-avantages.fr/jeux-concours, ou par mail : redactionavaweb@gmail.com

    RépondreSupprimer
  20. Je découvre ton blog et ne suis pas déçue de tomber chez toi !!!! les montages photos, les couleurs, les plats mettent en appétit !!! Je reviendrais...
    A bientôt. Capu

    RépondreSupprimer
  21. Capucine: Merci beaucoup... à très bientôt!

    RépondreSupprimer
  22. Magnifique, comme d'habitude !
    Je n'ai jamais testé l'osso buco avec la gremolata car à la maison je suis la seule à aimer vraiment l'anchois (les filles détestent et mon mari bof). Puisque tu dis qu'on ne le sent pas, je vais essayer. Tes photos remontent les températures, on se croirait vraiment en hiver ici en Lorraine !
    BISOUS

    RépondreSupprimer
  23. Sandra: aucun risque avec l'anchois, il fond complètement... Ne dis pas qu'il y en a dedans, tu verras ils ne pourront pas le deviner!

    RépondreSupprimer
  24. Un grand merci pour cette délicieuse recette que j'ai testée hier ! La gremolata donne un goût inimitable, frais et raffiné.

    RépondreSupprimer
  25. Corinne, merci beaucoup, j'adore ce genre de témoignage... A bientôt!

    RépondreSupprimer
  26. je mets un zeste d'orange en plus.J'ai peut-être tort?En tout cas,ta recette est parfaite,et pleine de saveurs.Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  27. Michette: vous avez raison, on peut mettre seulement du citron ou rajouter du zeste d'orange (comme je le précise dans le texte), cela dépend des goûts... La gremolata est ainsi très parfumée!

    RépondreSupprimer